ACCUEIL > LES SOINS > CANCERS

Cancers colorectaux

NOUS CONTACTER

Formulaire de contact email (cliquez ici)

Infos pratiques

42 152 nouveaux cas estimés de cancer colorectal en 2012

Le cancer colorectal est deuxième cancer le plus fréquent chez les femmes et le troisième chez les hommes.

Le côlon et le rectum contiennent différents types de cellules qui peuvent, chacun, être à l’origine d’une forme de cancer spécifique. Dans la plupart des cas, les cancers colorectaux se développent à partir des glandes qui tapissent l’intérieur de la paroi du côlon et du rectum. Cette forme de cancer est appelée adénocarcinome. Ils représentent 90 % des cancers colorectaux.

Dans moins de 5 % des cas, d’autres tumeurs malignes se développent au niveau du côlon ou du rectum. Il s’agit notamment : de tumeurs carcinoïdes, de lymphomes, de sarcomes ou de mélanomes.

Source e-cancer.fr

Différents types de traitements peuvent être utilisés pour traiter un cancer colorectal : la chirurgie, la radiothérapie (pour les cancers du rectum), la chimiothérapie et les thérapies ciblées.

chirurgie

C’est le traitement principal du cancer du côlon. Elle consiste à enlever la portion du côlon atteinte par la tumeur et le réseau de ganglions correspondant (on parle de curage ganglionnaire). Suivant la localisation et l’étendue de la tumeur, une portion plus ou moins grande du côlon est retirée. Le côlon n’étant pas un organe vital, il est possible de vivre normalement même si on en enlève une grande partie, voire la totalité.

stomie

Après avoir enlevé la portion de côlon atteinte par la tumeur, le chirurgien procède habituellement au raccordement des deux portions de côlon non atteintes pour rétablir la continuité intestinale. Dans certains cas, il est nécessaire de mettre le côlon au repos pour favoriser sa cicatrisation. Une colostomie temporaire est alors pratiquée.  Une fois le côlon cicatrisé, une nouvelle intervention est programmée pour refermer la stomie et rétablir la continuité intestinale.
Une colostomie définitive peut être nécessaire suite à la chirurgie d’un cancer du rectum.

Chimiothérapie

Une chimiothérapie n’est pas proposée de façon systématique à tous les patients atteints d’un cancer du côlon. Dans certains cas, une chimiothérapie peut être envisagée en complément de la chirurgie, notamment si la tumeur présente des caractéristiques agressives.

Si des ganglions sont atteints par des cellules cancéreuses une chimiothérapie est recommandée après la chirurgie. Elle a pour but de réduire le risque de récidive.
Pour les cancers présentant des métastases, la chimiothérapie, associée ou non à une thérapie ciblée, doit être envisagée.

Radiothérapie

La radiothérapie n’est généralement pas indiquée pour traiter le cancer du côlon.
Elle  est parfois utilisée pour traiter certaines métastases isolées ou pour soulager certains symptômes causés par la tumeur, lorsque celle-ci n’a pas pu être enlevée.

Thérapies ciblées

Les thérapies ciblées sont utilisées en association avec de la chimiothérapie pour les cancers colorectaux avancés. Ces médicaments font partie de la famille des anticorps monoclonaux. Leur rôle est de repérer et de neutraliser certaines substances étrangères comme les virus ou les bactéries.

Source e-cancer

Chirurgie

Dr Causeret Sylvain (Responsable)

Chirurgie

Chirurgien

Docteur Jean Fraisse
Dr Fraisse Jean

Chirurgie

Chirurgien, Président de la CME

Dr Orry David (Responsable)

Chirurgie

Chirurgien

Oncologie médicale

Dr Bengrine-Lefevre Leïla (Responsable)

Oncologie médicale

Oncologue médical

Pr François Ghiringhelli
Pr Ghiringhelli François

Oncologie médicale

Oncologue médical, Directeur de l'équipe 1INSERM866, Neuro-oncologie

Dr Vincent Julie

Oncologie médicale

Oncologue médical gastro-enterologue

Radiothérapie

Pr Créhange Gilles

Radiothérapie

Oncologue radiothérapeute, Spécialité curiethérapie

Dr Quivrin Magali

Radiothérapie

Oncologue radiothérapeute, Spécialité curiethérapie

Docteur Magali Rouffiac
Dr Rouffiac Magali

Radiothérapie

Oncologue Radiothérapeute, Spécialité curiethérapie

Dr Vulquin Noémie

Radiothérapie

Oncologue radiothérapeute