Le cancer du sein est le cancer le plus fréquemment observé chez les femmes en France. Statistiquement, 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein.
S’il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.
En octobre 2018, pour la 25ème année consécutive en France, la campagne de lutte contre le cancer du sein, organisée par l’Association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant.
Cette année encore, le Centre Georges-François Leclerc soutient activement cette belle initiative, en organisant ou en s’associant à de nombreux événements, dont vous trouverez le détail dans le programme ci-dessous.
Autant de moments conviviaux d’échanges et de partage d’informations, auxquels nous vous invitons chaleureusement à prendre part ! Aidez-nous à lutter contre le cancer.

4ème meilleur hôpital français
pour la prise en charge des cancers du sein

Grâce aux progrès de la recherche, qui permettent de mieux comprendre les différentes formes de cancer du sein, et aux thérapeutiques toujours plus personnalisées, le taux de survie augmente. Pour autant, la prévention et le dépistage précoce restent essentiels. Prendre la maladie très tôt est en effet un formidable moyen de la dépasser ! Engagé dans la recherche, la prévention et le dépistage, le Centre Georges-François Leclerc est le 4ème meilleur hôpital français* pour la prise en charge des cancers du sein.

(*Source Palmarès Le Point 2018)

Maladies du sein : un numéro unique
Diagnostic et prise en charge optimisés

L’annonce d’une anomalie, la réalisation d’examens et l’attente des résultats, la consultation d’annonce et la mise en traitement, sont autant d’étapes génératrices de stress. Soucieux de faciliter l’accès au diagnostic et d’accélérer les mises en traitement, le CGFL déploie une organisation structurée qui garantit un diagnostic et une prise en charge rapides des cancers du sein. Ce dispositif innovant s’articule autour d’un numéro de téléphone unique, à destination des patientes ou de leur médecin traitant.

Dans quels cas y avoir recours ?
1 . devant une anomalie clinique ;
2. devant une anomalie mammographique ou échographique décelée hors CGFL ;
3. à l’issue de résultats anatomo-pathologiques d’un prélèvement effectué hors CGFL ;
4. pour un 2ème avis sur la prise en charge.

Pour y accéder, composez le 03 45 34 81 00, du lundi au vendredi, de 8h00 à 17h00.

6ème édition de la marche « Rose Espoir marcher pour y croire » organisée le dimanche 7 octobre au Lac de Chour (Franxault, 21170). Inscriptions en ligne possibles sur le site de l’association www.rose-espoir.org

Do-In au CGFL

Le Do-In est une pratique ancestrale, proche du Shiatsu. Elle repose sur des auto-massages, des respirations, des postures, des étirements… destinés à relaxer le corps. Elle s’adresse aux hommes et aux femmes. Le Do-In contribue notamment à réduire les effets secondaires liés aux traitements comme les nausées et les vomissements. Il participe à combattre la fatigue et à diminuer les douleurs.

Ateliers animés par M. Bernard FERLAY, Consultant en Bien-Être, Spécialiste en Shiatsu et Do-In, agréé par la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel. Inscriptions obligatoires à l’ERI (Rdc du CGFL).

Le buste Rosie sera de retour au CGFL pour un après-midi dédié à l’auto-palpation. Rendez-vous dans le hall d’accueil du CGFL.

Majoly Dion au CGFL

Artiste pluridisciplinaire d’origine québécoise, Majoly Dion a vu sa vie complètement bouleversée en février 2013, à l’annonce de son cancer du sein. Désemparée face au manque d’informations disponibles sur la mastectomie, elle a décidé de donner un sens à l’épreuve qu’elle allait traverser, en filmant tout son parcours, de la mastectomie jusqu’à la reconstruction de ses seins.

Pour découvrir Majoly Dion : www.majolydion.com