Recherche épidémiologique

La recherche en sciences humaines et sociales s’intéresse à la fois aux ressentis du patient sur sa maladie et son traitement ; mais également aux facteurs qui influencent sa participation aux dépistages. Cet axe de recherche est facilité en ce qui concerne la gynécologie et les cancers du sein grâce à un registre spécialisé des cancers gynécologiques de Côte d’Or. Ce dernier existe depuis plus de 20 ans et, pour chaque patiente, traitée au centre ou dans les autres établissements de la région, répertorie leurs données sociales mais surtout médicales (traitements, réponses thérapeutiques, etc.). Ces données sont étudiées par des biostatisticiens et des épidémiologistes qui réalisent des études de cohorte donnant lieu à des publications scientifiques.