ACCUEIL > LES SOINS > CANCERS

Cancers du sein

NOUS CONTACTER

Formulaire de contact email (cliquez ici)

Infos pratiques

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquemment observé chez les femmes en France et cette maladie reste la première cause de décès par cancer chez les femmes en 2012. S'il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.

 

Dans plus de 99 % des cas, le cancer du sein touche les femmes mais il peut aussi concerner les hommes.

Un cancer du sein est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein. Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent.

Les cancers du sein les plus fréquents (95 %) sont des adénocarcinomes, qui se développent à partir des cellules épithéliales de la glande mammaire. On distingue les cancers in situ et les cancers infiltrants. Il existe d'autres types rares de cancer du sein.

 

 

Un numéro unique

L'annonce d'une anomalie, la réalisation d'examens et l'attente des résultats, la consultation d'annonce et la mise en traitement ... sont autant d'étapes génératrices de stress. Afin de réduire au maximum cette phase de la prise en charge d'une part et d'autre part d'accélérer les mises en traitement, le CGFL s'engage dans une organisation structurée garantissant un diagnostic et une prise en charge rapide des cancers du sein.

Un numéro unique d'appel : 03 45 34 81 00

Un numéro unique d'appel a été mis en place, à destination des patientes ou de leur médecin traitant, destiné à apporter une réponse adaptée et rapide à toute demande faisant suite à une anomalie clinique ou une suspicion d'anomalie.

Les avis sur dossiers difficiles sont traités prioritairement et les rendez-vous sont donnés en moins d'une semaine. Dans tous les cas, un compte rendu des examens d'imagerie et, le cas échéant, des résultats histologiques, est envoyé aux médecins prescripteurs. Lorsque l'anomalie est suspecte de cancer, si la patiente émet le souhait d'être prise en charge au Centre Georges-François Leclerc, un rendez-vous avec un chirurgien est donné le jour du prélèvement dans un délai n'excédant pas 10 jours.

Dans certains cas, les patientes peuvent bénéficier d'une prise en charge innovante telle que la radiothérapie per opératoire et elles rencontrent dès lors l'oncologue radiothérapeute le même jour. Chaque fois que cela est possible, une prise en charge en ambulatoire est proposée à la patiente. A la fin de la consultation, l'ensemble des rendez-vous nécessaires est pris par la secrétaire. Une consultation avec une psychologue est systématiquement proposée ainsi qu'une consultation avec une infirmière (indispensable en cas de mastectomie).

 

 

Différents types de traitements peuvent être utilisés pour traiter un cancer du sein : la chirurgie, la radiothérapie, l'hormonothérapie, la chimiothérapie et les thérapies ciblées. Il arrive parfois qu'un seul type de traitement soit nécessaire. Dans d'autres cas, une association de traitements est utile pour mieux maîtriser la maladie.

 

Chirurgie

Deux types d’interventions chirurgicales peuvent être pratiqués : une chirurgie mammaire conservatrice, appelée tumorectomie ou segmentectomie (consiste à retirer la tumeur et une petite quantité des tissus qui l’entourent)  ou une chirurgie mammaire non conservatrice, appelée mastectomie (consiste à retirer la totalité du sein y compris l'aréole et le mamelon).

En cas de mastectomie, différentes techniques de reconstruction du sein peuvent vous être proposées (reconstruction par lambeau de grand dorsal, lipomodelage, reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire, plastie mammaire de réduction pour symétrisation, reconstruction du sein par prothèse,etc..).

 

 

Grâce à un circuit centré autour du patient, lequel bénéficie d’une prise en charge spécifique dans son secteur dédié de 550m² (8lits), l’unité de chirurgie ambulatoire du CGFL prend en charge 60 % des cancers du sein traités au CGFL.

 

Chimiothérapie

Une chimiothérapie n'est pas proposée de façon systématique à toutes les patientes atteintes d'un cancer du sein. Son utilité est appréciée en fonction du stade du cancer au moment du diagnostic et des facteurs de risque de récidive.

Pour les cancers infiltrants, une chimiothérapie peut être nécessaire après ou avant l'intervention chirurgicale.

Thérapies ciblées

Les thérapies ciblées sont des médicaments qui bloquent les mécanismes spécifiques des cellules cancéreuses.

Radiothérapie

Pour les cancers du sein in situ et infiltrants, la radiothérapie peut être utilisée en complément de la chirurgie (radiothérapie adjuvante) avec pour but de détruire les cellules cancéreuses qui pourraient rester à la suite de l'intervention et diminuer le risque de récidive.

Pour certains cancers du sein métastatiques, une radiothérapie du sein peut être envisagée pour freiner l'évolution de la tumeur. La radiothérapie est également utilisée pour traiter des métastases cérébrales ou osseuses.

Une radiothérapie est réalisée de préférence avant d’entreprendre une reconstruction du sein. Dans ce cas, la reconstruction est généralement différée.

Radiothérapie per opératoire ou intra opératoire : l'étude pilote

La radiothérapie intra-opératoire permet d'une part d'irradier moins de tissu mammaire sain ce qui engendre donc moins d'effets secondaires cutanés, et d'autre part permet d'éviter une radiothérapie externe de plus d'un mois et demi, avec le concept de traitement " en un seul temps " (chirurgie + radiothérapie).

L'INCa a en partie financé l'installation d'un système de radiothérapie per-opératoire appelé Intrabeam® dans huit centres français (4 autres CLCC Bordeaux, Montpellier, Lyon et Marseille, Hôpital Saint Louis Paris, Hospices civils de Lyon et le CHU de Brest.), où une étude pilote médico-économique a été menée , de façon à évaluer le coût de cette nouvelle technique.

 

 

Hormonothérapie

Certaines tumeurs du sein ont pour caractéristique d'être hormonosensibles, ce qui signifie que les hormones féminines (œstrogènes, progestérone), naturellement produites par l'organisme, stimulent leur croissance. L'hormonothérapie est un traitement qui consiste à empêcher l'action stimulante des hormones féminines sur les cellules cancéreuses.

 

Source e-cancer.fr

Chirurgie

Dr-Pierre Burnier
Dr Burnier Pierre

Chirurgie

Chirurgien plasticien

Dr Causeret Sylvain (Responsable)

Chirurgie

Chirurgien

Dr Costaz Hélène

Chirurgie

Praticien Assistant

Direction Générale

Pr Coutant Charles

Direction Générale

Directeur général, Chirurgien Sénologue

Chirurgie

Dr Sabrina Dridi
Dr Dridi Sabrina

Chirurgie

Assistant Chef de Clinique

Docteur Jean Fraisse
Dr Fraisse Jean

Chirurgie

Chirurgien, Président de la CME

Dr Catherine Loustalot
Dr Loustalot Catherine

Chirurgie

Chirurgien gynécologue, Oncogénétique

Marie-Martine Padéano
Dr Padéano Marie-Martine

Chirurgie

Chirurgien gynécologue

Dr Leslie Ann See
Dr See Leslie Ann

Chirurgie

Chirurgien plasticien

Dr Clémentine JANKOWSKI
Dr Jankowski Clementine

Chirurgie

Chirurgien Gynécologue

Oncologie médicale

Docteur Bruno Coudert
Dr Coudert Bruno

Oncologie médicale

Oncologue médical - Pneumologue, Directeur, référent médical du système d'information

Dr Isabelle Desmoulins
Dr Desmoulins Isabelle (Responsable)

Oncologie médicale

Oncologue médical, Responsable du CRC

Professeur Sylvain Ladoire
Pr Ladoire Sylvain

Oncologie médicale

Oncologue médical, Directeur de l'enseignement

Dr Lorgis Véronique

Oncologie médicale

Oncologue médical, Neuro-oncologie

Radiothérapie

Dr Etienne Martin
Dr Martin Étienne

Radiothérapie

Oncologue radiothérapeute, Spécialité curiethérapie

Dr Karine Peignaux-Casasnovas
Dr Peignaux-Casasnovas Karine (Responsable)

Radiothérapie

Oncologue radiothérapeute, Spécialité curiethérapie

Docteur Magali Rouffiac
Dr Rouffiac Magali

Radiothérapie

Oncologue Radiothérapeute, Spécialité curiethérapie

Docteur David Thibouw
Dr Thibouw David

Radiothérapie

Chef de clinique, Spécialité curiethérapie