première venue en Hôpital de Jour

Avant chaque premier traitement le patient est reçu en consultation par le médecin. Il répond aux questions, prescrit la chimiothérapie et les médicaments associés (anti nauséeux, antalgiques, etc.).

Pendant le traitement en hospitalisation de jour, les patients peuvent prendre leur repas au restaurant. Différentes formules  sont proposées sur la carte affichée à l’entrée du restaurant, situé à l’entrée du service.

Le restaurant est ouvert entre 12h et 14h. Si le mode de prise en charge est « externe », le repas  sera facturé. Un accompagnant peut se restaurer, en fonction des disponibilités d’accueil et conformément aux tarifs indiqués.

Avant chaque cure de traitement

L’infirmière évalue les besoins et donne les explications nécessaires au bon déroulement et à la compréhension du traitement. Les patients sont également informés sur les effets secondaires spécifiques qui varient selon le type de chimiothérapie et la tolérance de chacun.

Lorsque le patient revient dans le service pour la poursuite de son traitement, il ne verra pas systématiquement son oncologue. Une infirmière ira voir la patient dans sa chambre pour vérifier sa tolérance au traitement et si des problèmes sont survenus depuis sa dernière hospitalisation.

La prescription médicale de la chimiothérapie est ensuite transmise par informatique à la pharmacie. La préparation du traitement s’effectue dans un environnement stérile et sécurisé par du personnel formé et expérimenté. Toutes les chimiothérapies sont préparées au sein de cette unité. La chimiothérapie ne peut être préparée à l’avance, hormis dans une prise en charge spécifique (chimiothérapie anticipée), ce qui nécessite un temps d’attente incompressible.

Consultation en hôpital de Jour
Administration chimiothérapie
Administration du traitement

Dès la validation du traitement, une infirmière fait décliner l’identité du patient (nom, prénom et date de naissance) puis procède à la mise en place d’une perfusion selon le type de voie qui a été posée. L’infirmière administre la chimiothérapie selon le protocole prescrit par le médecin. Il est important de prévoir le jour de la chimiothérapie un vêtement ouvert sur le devant. Cela permet de réaliser le traitement en respectant la pudeur de chaque patient.

Le développement des traitements médicaux par voie orale

D’ici 2020, la proportion des traitements médicamenteux par voie orale pourrait passer des 25 % actuels à 50 % et les chimiothérapies intraveineuses diminuer de 25 %.Cette évolution impliquant un temps accru de consultation avec les oncologues médicaux, il est envisagé la mise en place d’un protocole de coopération organisant une consultation infirmière de suivi des patients traités par délégation médicale de l’activité de prescription.